string1235

Menu
Précédent
Suivant

Terrasse suspendue

Avec une terrasse suspendue agrandissez votre intérieur pour vivre en extérieur

pour voir nos dernières réalisations

Des milliers de clients satisfaits

Mise en œuvre d’une terrasse suspendue : déroulé du projet et prix

Terrasse suspendue, terrasse sur pilotis, terrasse surélevée, terrasse en étage, balcon suspendu, balcon, … tous ces termes définissent une plateforme accolée à un ou plusieurs murs d’une maison. Cette extension à l’étage comporte de multiples avantages : elle augmente votre espace de vie et permet d’utiliser le volume situé en dessous tout en bénéficiant de la vue sur le jardin en toute saison.

L’ancrage de cette plateforme peut être réalisé sur les murs de la maison et sur des poteaux, aussi appelés pilotis. La structure de cette plateforme peut être en métal, en bois ou en béton. Son platelage peut quant à lui être en bois, pin autoclavé, douglas ou bois exotique de type ipé ou cumaru, en matériau composite, en béton ou encore en caillebotis.

Dans tous les cas, le déroulé des travaux de construction de cet espace suspendu suit les étapes de construction détaillées ci-dessous, des indications de prix vous seront proposées en 2° partie d’article pour des terrasses à structure métallique.

Vous avez un projet ?

et obtenez un chiffrage sous 48 heures

Le déroulé d'un projet de terrasse

L’idée

Vous avez envie d’exploiter un jardin en pente ou de créer une surface en hauteur dans le jardin vous permettant de profiter de la vue ? La solution : créer une extension de votre espace de vie à l’extérieur.

Les avantages sont multiples. Cette surface sur pilotis, au même étage que vos pièces de vie, vous permet d’organiser fête ou barbecue dans cet espace. Ce lieu de vie suspendu au-dessus de votre jardin délimite aussi un volume de rangement situé en dessous. L’ajout d’un toit ou d’une pergola vous permet de profiter de cette extension pour manger « dans votre jardin » en mi saison.

La solution

Vous pouvez opter pour une terrasse suspendue et créer ainsi une extension de votre maison au-dessus de votre jardin qui comporte de nombreux avantages.

La position de la terrasse

La première étape consiste évidemment à positionner la terrasse suspendue autour de votre maison. En tout premier lieu, il faudra dans la majorité des cas pouvoir accéder au balcon ou à la terrasse par une ou plusieurs porte fenêtres.

La position devra ensuite intégrer l’orientation de la terrasse afin de garantir son ensoleillement, faute de quoi elle sera peu utilisable en mi saison. Mais cela n’est pas si simple, pensez néanmoins à ménager un coin à l’ombre afin de profiter de votre terrasse en cas de forte chaleur. Cette ombre pourra provenir d’un parasol, d’une pergola, d’un store ou encore d’un arbre qui aura l’avantage de la fraîcheur. L’ombre pourra également provenir de votre maison elle-même si la terrasse a une emprise sur plusieurs côtés de la maison judicieusement choisis par rapport à la trajectoire du soleil dans la journée.

Il faudra aussi prendre en compte la proximité des arbres qui peuvent générer la chute de feuilles sur votre terrasse à l’automne et nécessiter un ou plusieurs nettoyages.

La position de votre terrasse prendra aussi en compte l’accès au jardin : souhaitez-vous y accéder uniquement par une porte fenêtre de la maison ou par un escalier extérieur. Où peut-il être positionné sur le terrain, comment sera-t-il placé par rapport aux centres d’intérêts de votre jardin comme la piscine ou le potager ou pour profiter au mieux de la vue ?

Construction du projet

Les corps  de métier intervenant dans ce type de projet sont relativement limités puisqu’ils sont au plus constitués d’une entreprise de terrassement, d’une entreprise de maçonnerie et d’un fabriquant de terrasse vous proposant une solution clé en main, de la conception de la terrasse suspendue à sa pose en passant par sa fabrication. Le démarrage de votre projet consiste à définir la future position de votre terrasse sur le terrain et sa géométrie, qui détermineront les prestations connexes de terrassement et maçonnerie à réaliser. Vous serez alors en mesure d’établir des devis auprès des différents intervenants de votre projet.

L’intervention d’un architecte ne paraît pas indispensable mais peut être utile, notamment pour réaliser les démarches administratives. En effet, une terrasse sur pilotis est considérée comme une construction neuve, elle doit à ce titre être conforme aux règles du PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre commune. Votre projet de terrasse suspendue doit également faire l’objet d’une déclaration de travaux si sa surface est inférieure à 20m2 et d’un permis de construire si la surface est supérieure à 20 m2.

Réalisation du projet

Une fois les intervenants sélectionnés, le projet sera jalonné par 4 grandes étapes. La réalisation des démarches administratives, l’obtention d’un permis de construire et l’attente que les délais légaux soient écoulés constituent la première étape.

Le terrassement vient ensuite si il est nécessaire, afin de réaliser les éventuelles décaissements nécessaires à l’évolution de la topographie du terrain.

L’intervention du maçon qui réalisera les fondations nécessaires à la réalisation des longrines ou plots béton.

Le fabricant de terrasse pourra alors réaliser un relevé dimensionnel précis lui permettant la conception, la fabrication en atelier puis la pose de la terrasse.

Vous n’aurez alors plus qu’à profiter de votre nouvel espace de vie !

Le prix

Annoncer un prix au m2 pour une « terrasse en bois », une « terrasse métallique », une « terrasse en béton » ou encore une « terrasse en kit » ne veut juste rien dire si on ne rentre pas dans le détail.

En effet, comme on le dit, le diable est dans le détail et ce sont les réponses apportées par votre fabricant de terrasse à de nombreux détails qui feront de vous un client satisfait sur le long terme ou non.

La géométrie et le lieu d’implantation

Si la hauteur de votre futur espace suspendu n’influe pas sur le prix, la géométrie (angles, forme complexe, intégration d’une trémie d’escalier) impacte directement le prix car elle conditionne les temps de conception, fabrication et pose. La surface de ce plancher suspendu, qu’il soit en lames composite ou en bois a également une influence directe essentiellement axée sur le temps donc le coût de pose.

Méfiez-vous des prix au m2 annoncés sur les sites de bricolage proposant des devis d’artisans ou des terrasses en kit « prêtes à poser ».

Mais analysons point par point chaque élément constitutif d’une terrasse sur pilotis ainsi que les détails qui font la différence. Cela vous vous permettra de vous faire une bonne idée du « rapport qualité prix » des solutions qui vous sont proposées.

La structure (poteaux et poutres périphériques)

Que ce soit du bois ou du métal, la nature des matériaux utilisés pour la construction des structures de terrasse suspendue. Une ossature en bois (poutres et poteaux sera quasiment systématiquement réalisée en pin, lamellé collé ou massif. Le prix annoncé prend-il en compte l’application de vernis ou de peinture de protection indispensable à une bonne tenue dans le temps du bois ? Qu’en est-il des assemblages entre poutres et poteaux qui vieilliront par infiltration d’eau et vieillissement lié aux UV du soleil, et seront une source majeure de dégradation de la terrasse. Comment ces assemblages sont-ils réalisés et protégés ?

Une structure en métal aura une résistance dans le temps bien supérieure au bois, voire sans limite si elle a bénéficié d’un traitement antirouille performant. Quel traitement vous est-il proposé ? L’ossature de votre futur espace en hauteur est-elle posée brute puis peinte à l’aide de peinture antirouille ? A elle été galvanisée à chaud ou a-t-elle bénéficiée d’un traitement par métallisation suivi d’une peinture polyester cuite au four avant d’être posée.

Vous trouverez sur internet des prix au m2 pour le moins fantaisistes ! Ces prix comportent-ils la pose ? la protection contre le vieillissement ? Le tarif annoncé intègre uniquement l’ossature ou prend il en compte le plancher ? Quelle sera la durée de vie des éléments utilisés ?

Le type de plancher retenu

Différents matériaux peuvent être utilisés pour constituer le sol des terrasses, différentes essences de bois, dematériau composite, de caillebotis, …la résistance du bois au vieillissement est caractérisée par la classe du bois, les classes1 et 2 étant réservées à une utilisation intérieure, la classe 3 à une utilisation extérieure sans contact avec le sol, les classes4 et 5 caractérisant un bois ne se dégradant pas en contact avec le sol et l’eau. Bien évidemment, le prix de votre plancher est directement lié à sa classe d’utilisation et va de 25 € / m2 pour du pin autoclavé classe 3 à 100 € / m2 pour du bois exotique comme l’Ipé de classe 5. La qualité et le prix des lames composite impacteront son vieillissement et son coefficient de dilatation qui peut être très élevé !

L’escalier et le garde corps

Comme pour l’ossature des terrasses, la nature des matériaux utilisés, bois inox ou métal pour la construction du garde corps et de l’escalier et son traitement de surface impactera le budget de vos travaux.

Vous avez un projet ?

et obtenez un chiffrage sous 48 heures

13 années d'existence
des milliers de clients satisfaits
atelier implanté dans le rhône
travail sur mesure